Les témoignages

“Depuis Emy, je n’ai plus du tout de fuites !”

25 mars 2019

Si vous suivez le blog, vous aurez compris que les fuites urinaires ne touchent pas qu’un type de femmes. Nous sommes 5 millions en France à avoir des fuites urinaires, il nous semble donc plus qu’urgent de lever le voile sur ce tabou qui n’a finalement pas lieu d’en être un .

Grâce aux témoignages de nos utilisatrices, nous pouvons attester que les femmes qui souffrent d’incontinence s’appellent Marie-Pierre, Johanna, Sandrine, Eve, Ghislaine… Elles n’ont pas le même âge, ont des situations familiales différentes, elles sont sportives ou non, elles n’ont pas forcément d’enfants… Bref elles sont toutes radicalement différentes et pourtant, elles utilisent Emy afin de reprendre le contrôle sur leur périnée et sur leur corps.

Aujourd’hui, c’est Maëlle, une toute jeune maman de 26 ans qui a accepté de nous expliquer pourquoi elle utilise Emy.

Maëlle, pouvez-vous nous expliquer pourquoi vous avez du avoir recours à la sonde périnéale Emy ?

Suite à mon accouchement qui a été très long et qui a du être provoqué, j’ai rapidement constaté que j’avais des fuites urinaires vraiment importantes.

J’ai donc fait mes séances chez une sage-femme, j’avais toujours des fuites mais rien de comparable à ce que j’avais juste après avoir accouché. Quinze jours après la fin de mes séances, mes fuites sont revenues comme avant et j’ai du trouver une solution.

J’en ai parlé à ma sage-femme qui m’a expliqué que cela était assez courant et qu’il fallait continuer à entretenir mon périnée.

Comment avez-vous découvert Emy ?

J’ai fait des recherches et j’ai découvert la sonde Emy. Elle semblait correspondre à mes attentes. J’ai attendu d’avoir l’aval de ma sage-femme qui l’a trouvé super. Selon elle, il s’agissait de la solution idéale pour continuer la rééducation à la maison.

A quelle fréquence utilisez-vous Emy ?

Je l’utilise 4 à 5 fois par semaine entre 5 et 10 minutes et je n’ai plus du tout de fuites ! Je trouve l’application très ludique avec une préférence pour la fête foraine !

Trouvez-vous qu’on parle assez de la problématique des fuites urinaires ?

Sincèrement non et c’est pour cela que j’ai souhaité témoigner sur votre blog. Lorsque j’essaie d’en parler autour de moi, je sens une véritable gêne à l’évocation du sujet alors que ça touche tellement de femmes. Je veux témoigner que les fuites urinaires sont vraiment handicapantes et qu’elles n’arrivent pas qu’aux femmes de plus de 60 ans !

Newsletter

Recevez les dernières actualités et les promotions de Fizimed.

5 likes

Votre e-mail ne sera pas publié.

Notre application mobile

Click me télécharger sur app store