BodyPositive

Body positive : qu’est-ce que c’est ?

25 janvier 2019

Sous forme de hashtag sur Instagram, glissé dans les grands titres des magazines, on n’échappe plus au « body positive », appelé aussi parfois « body posi ». Ce mouvement apparu en France il y a seulement quelques années n’est en réalité pas nouveau. Connie Sobczak et Elizabeth Scott, deux américaines touchées de près et de loin par les troubles alimentaires, l’ont lancé en Amérique en 1996. L’objectif ? L’acceptation de soi. Mais en réalité, c’est bien plus que ça.

Faites un petit tour sur les réseaux sociaux et vous verrez qu’on associe presque systématiquement le body positive au poids. Etre body positive se résumerait à accepter ses kilos en trop, ses formes. Pourtant, Connie a lancé le mouvement Body Positive dans un tout autre état d’esprit. Pour elle, le body positive ne se limite pas à l’acceptation de son corps. C’est s’accepter dans le but de se libérer de l’obsession que nous avons avec nos corps physiques, pour nous investir dans une cause plus importante, celle de rendre le monde meilleur.  

A l’époque, le terme body positive n’était pas nouveau. Il était utilisé par les associations d’aide aux personnes souffrant du sida et du VIH. Aujourd’hui, le body positive se rapporte à beaucoup de choses : accepter la couleur de sa peau, sa sexualité, son âge, les limites de son corps, aussi.

Alors, comment on pratique le body positive ?

Que nous soyons en bonne ou en mauvaise santé, grande, petite, mince, ronde, malade, handicapée, de toute origine, une femme, un homme, trans… nous pouvons tous nous identifier au mouvement body positive !
Voyons ensemble les grands principes du body positive :

  • Accepter que son corps soit là où il en est à cet instant présent.
    C’est l’accepter lorsqu’il est faible, malade, ou qu’il souffre encore pour une raison ou une autre. Après un accouchement difficile, une mastectomie, ou lorsqu’on vit en fauteuil roulant, par exemple. C’est aussi l’accepter quand on est en bonne santé mais qu’on ne se sent pas bien dans sa peau, qu’on se trouve des défauts physiques.
  • Vouloir prendre soin de son corps (son physique et son mental), en étant bienveillante envers soi-même, en le nourrissant bien, en le soignant lorsqu’il en a besoin, en agissant pour son bien.
  • Pratiquer la tolérance envers les autres, apprendre à accepter tous les corps.
  • Encourager la bienveillance autour de nous
    Encourager les femmes autour de nous à s’aimer, à se respecter, à se faire respecter, à être bienveillantes entres elles. A cette époque où nous sommes poussées à nous comparer sans cesse aux autres femmes, le body positive est une mini révolution. C’est donc sensibiliser son entourage et inspirer les autres, se créer un entourage qui nous soutient dans ces valeurs.
  • Agir par altruisme : le body positive, c’est faire toutes ces choses là pour enfin se libérer de la pression que l’on met sur nos apparences physiques, pour faire quelque chose d’utile pour le monde, avec l’énergie et le temps que l’on aura gagné.

Qu’est-ce que n’est pas le body positive ?

  • Ce n’est pas essayer de se persuader qu’on aime son corps, mais c’est accepter qu’il en soit là où il est en cet instant présent. C’est accepter de respecter son propre rythme, que notre corps a sa propre histoire, et se dire qu’on a envie d’en prendre soin plutôt que de le malmener ou de lui en vouloir.    
  • Ce n’est pas brandir ce terme comme excuse pour se « laisser aller », maltraiter son corps, ne pas prendre soin de sa santé.
  • Ce n’est pas non plus se cacher derrière le body positive lorsqu’on est dans des dérives. Se nourrir (trop) bien et faire du sport par sentiment de culpabilité ou dans un esprit d’autodestruction n’est pas du body positive.

Alors, prêtes à pratiquer le body positive ? ☺ En tout cas, chez Fizimed, nous avons à coeur de vous permettre de reprendre le contrôle de votre corps, d’apprendre à l’aimer et surtout d’en prendre soin !

Newsletter

Recevez les dernières actualités et les promotions de Fizimed.

7 likes

Votre e-mail ne sera pas publié.

Notre application mobile

Click me télécharger sur app store