Les "inspirantes"

Caroline Furstoss – sommelière et entrepreneuse inspirante !

29 mai 2019

Il semblerait que le Grand Est soit finalement une terre d’entrepreneuse ! Caroline Furstoss a quitté le restaurant étoilé dans lequel elle travaillait à Paris pour rejoindre l’Alsace et lancer sa start-up sommelierparticulier.com. Nous avons souhaité rencontrer cette “sommelière entrepreneuse” afin qu’elle nous en dise plus sur cette belle aventure !

Bonjour Caroline, peux-tu nous dire qui tu es ?

Je suis sommelière de formation, j’ai fait l’école hôtelière de Strasbourg, à Illkirch plus précisément. J’ai travaillé pendant 15 ans dans des restaurants étoilés et il y a 3 ans avec 2 associés, nous avons décidé de lancer une nouvelle aventure et de lancer un site qui s’appelle sommelierparticulier.com. Nous mettons en relation les sommeliers de grands restaurants avec des particuliers. Nous proposons également un accompagnement pour les hôtels/restaurants suite à des demandes que nous avons reçu. Je reste donc toujours dans le milieu du vin qui est une passion dévorante pour moi depuis 15 ans tout en mettant l’humain au coeur d’internet qui est plutôt impersonnel.

Au quotidien, comment ça se passe ton travail sur sommelierparticulier.com ?

L’avantage que nous avons dans cette start-up, c’est que mes 2 associés et moi-même sommes tout à fait complémentaires. Je suis la seule à m’occuper du vin et j’ai pu constituer une équipe de sommeliers. Il y en a aujourd’hui une petite dizaine qui travaillent dans des restaurants. Le travail du sommelier c’est de repérer des bons vins, des belles pépites, d’entretenir de belles relations dans des domaines où nous avons du vin sous allocation, c’est à dire qu’il s’agit de vins assez rares de grands domaines que nous allons pouvoir proposer ensuite à nos clients.

Aujourd’hui, concrètement, je goûte du vin quasiment tout le temps. Il m’arrive de goûter plus d’une centaine de vins par semaine pour repérer les meilleurs et dénicher les meilleurs rapports prix/plaisir afin de les proposer à mes clients particuliers ou professionnels. Ensuite, il y a la partie commerciale dont je m’occupe également. Je propose à chaque client particulier un accompagnement sur-mesure, j’essaie de connaître leurs goûts pour répondre au mieux à leurs besoins et leur proposer des vins qu’ils vont aimer. Je suis vraiment à l’écoute du client, pour moi c’est la règle numéro 1 que j’ai apprise dans les restaurants étoilés.

Et comment décide-t-on de passer du statut de sommelière dans un restaurant étoilé à startupeuse ?

J’avais envie de vivre le métier de sommelière différemment parce que le métier de sommelier dans un restaurant est très chronophage, on passe beaucoup de temps dans le restaurant. Beaucoup de temps à goûter les vins, à passer des commandes. Donc grosso modo, tu es au restaurant de 9h du matin jusqu’à minuit, 1h. Donc j’avais un peu envie de changer de rythme de vie. Et l’idée est plutôt venue de mes 2 associés, Mathieu et Eric, qui ont des profils très différents. L’un a fait une école d’architecture et l’autre est ingénieur. C’est dans ce sens que je disais que nous étions très complémentaires. Ils ont cette fibre entrepreneuriale. Ils avaient envie de se lancer et je les ai suivi ! Non pas par dépit car je trouve que c’est une très belle aventure mais c’est vrai que je n’y aurais pas forcément pensé car j’ai un parcours assez classique mais je les ai suivi en me disant “Super, allons-y !”

Newsletter

Recevez les dernières actualités et les promotions de Fizimed.

1 likes

Votre e-mail ne sera pas publié.

Notre application mobile

Click me télécharger sur app store