Mon périnée & moi

Kegel ou De Gasquet : Quelle méthode choisir pour rééduquer mon périnée ?

25 janvier 2019

Étiquettes : , , ,

Le périnée, ou plancher pelvien, est un ensemble de muscles et de tissus mous que nous ne sollicitons pas de manière consciente et volontaire au quotidien mais qui, secrètement, jouent un rôle très important chez les femmes, tout autant que chez les hommes.

Le rôle des muscles du plancher pelvien n’est pas uniquement de soutenir les organes du pelvis. Bien travaillés grâce à des exercices ciblés de rééducation du périnée, ils évitent l’apparition de petits soucis qui peuvent devenir grands et réellement gâcher le quotidien. Parmi ces derniers on retiendra les hémorroïdes, l’incontinence, et surtout, la descente d’organes qui elle-même peut augmenter le risque d’infections urinaires.

Pendant longtemps, la méthode Kegel était la référence en matière de rééducation du périnée. Cette méthode très ciblée est encore couramment enseignée après les accouchements. Pourtant, une nouvelle technique dite avant-gardiste est apparue il y a 40 ans, conçue par le Dr De Gasquet, médecin et professeur de yoga, qui ouvre de nouvelles perspectives. Alors comment s’y retrouver ?

La méthode Kegel, c’est quoi ?

La méthode Kegel, créée par le Dr Arnold Kegel, gynécologue, au début du 20ème siècle, est un ensemble d’exercices qui consistent à contracter et à relâcher les muscles du plancher pelvien. L’objectif principal est de tonifier le périnée, ce qui permet d’agir sur :

Les exercices Kegel sont traditionnellement pratiqués après un accouchement mais ils seraient très bénéfiques en amont de ce dernier, puisqu’ils apprennent à bien contracter et à relâcher les muscles pendant le travail.

Les exercices très simples et ciblés sur la zone du périnée uniquement peuvent se pratiquer à tout moment de la journée, en toute discrétion. 

Toutefois, cette méthode est parfois critiquée, surtout depuis l’apparition de nouvelles approches à la rééducation du périnée. Les exercices Kegel peuvent présenter quelques critiques. Ils ne se pratiquement pas dans les premières semaines après un accouchement, et ne doivent pas être pratiqués de manière intensive, au risque de favoriser une descente d’organes. Les exercices sont aussi souvent mal réalisés si on se lance seule, le dos et les abdominaux sollicités au lieu du périnée.

Et la méthode De Gasquet ?

C’est une approche de rééducation du périnée personnalisée, qui s’adapte à la morphologie et aux capacités de mouvement de chacun. Les exercices sont variés et ciblent le périnée et le dos, mais sollicitent le corps entier. C’est une méthode de rééducation du périnée douce, mais également un travail de prévention et de renforcement. Les exercices s’inspirent du yoga et de la biomécanique, l’étude des mouvements du corps. C’est une méthode basée sur la respiration thoracique.


La méthode De Gasquet est accessible à tous, à tout âge. Contrairement aux exercices Kegel, la méthode peut être utilisée pendant la grossesse et dès l’accouchement.

Tout en impactant positivement les mêmes problèmes de santé que les exercices Kegel, la méthode De Gasquet adopte une toute autre approche, qui amène à prendre conscience de son périnée dans tout geste ou pratique qui demande de l’effort. C’est pour cette raison que cette méthode a désormais aussi beaucoup de succès auprès des sportifs. Elle peut donc devenir une pratique au long-terme.
C’est toutefois une méthode assez récente, et un peu moins pratiquée par les professionnels de santé.

Alors, vous êtes plutôt Kegel ou De Gasquet ? 

3 likes

Votre e-mail ne sera pas publié.