Grossesse / Les témoignages / Prolapsus

« Mon prolapsus a disparu ! »

24. juillet 2020

À la suite d’un accouchement, le périnée de la femme est fortement affaibli. Le poids et le passage du bébé sollicitent le plancher pelvien, ce qui peut entraîner des conséquences tel que le prolapsus. Jennifer en est justement atteinte et souffre plus précisément d’une rectocèle. Malgré ses séances de rééducation périnéale chez un kiné, elle a voulu tenter le tout pour le tout et a donc décidé d’acheter une sonde Emy. Et elle a bien fait puisqu’aujourd’hui, son prolapsus a disparu ! Evidemment, ce n’est pas grâce à la magie mais bien à une rééducation périnéale régulière chez un professionnel de santé, complétée par une rééducation à domicile avec la sonde Emy.

Eviter un prolapsus grâce à la rééducation périnéale

Pouvez-vous vous présenter et nous expliquer pour quelles raisons vous avez commencé à utiliser Emy ?

J’ai commencé à utiliser Emy car après mon accouchement, j’ai eu un prolapsus. Malgré mes séances de rééducation chez le kiné, je voulais mettre toutes les chances de mon côté pour retrouver un périnée tonique et continuer à le travailler en parallèle à la maison.

Comment s’est passée votre rééducation périnéale avec Emy ?

La rééducation périnéale avec la sonde Emy s’est très bien passée dès le début. Je n’ai rencontré aucune difficulté !

Quand avez-vous constaté les premiers effets de la sonde Emy sur votre périnée ?

C’est un peu compliqué à répondre à cette question car j’étais suivie par ma kiné une à deux fois par semaine déjà avant. Mais au bout de 4 mois de séances de kiné et 3 mois avec la sonde Emy, mon prolapsus avait disparu ! Aujourd’hui, mes séances de kiné sont terminées mais je continue à faire au moins une séance par semaine avec ma sonde. Du coup, je trouve que j’ai une meilleure tonicité au niveau de mon périnée et les exercices se font plus facilement.

L’importance de parler du périnée !

Trouvez-vous qu’on parle assez de la problématique des fuites urinaires ?

On en parle un peu plus maintenant qu’avant mais je pense qu’on n’en parle pas encore assez. Pourtant, on entend souvent parler des protections urinaires… donc seulement une fois que le problème est bien développé.

Les femmes que l’on rencontre nous disent souvent qu’Emy est trop chère, qu’en pensez-vous ?

En effet, je trouve que c’est un investissement et je reconnais que si je n’avais pas eu ma rectocèle, je ne l’aurais probablement pas acheté et j’aurais juste fait mes séances de kiné post accouchement. La rectocèle m’a donc poussé à acheter la sonde et aujourd’hui, je ne l’ai plus !

Une dernière question : Emy en 3 mots ?

  • Pratique
  • Ludique
  • Motivant

Newsletter

Recevez les dernières actualités et les promotions de Fizimed.

2 likes

Votre e-mail ne sera pas publié.

Notre application mobile

Click me télécharger sur app store