Mon périnée & moi

Rééducation du périnée : biofeedback ou électrostimulation

28 janvier 2019

Plus complémentaires qu’adversaires, ces 2 techniques de rééducation du périnée méritent un petit décryptage bien en règle afin de savoir de quoi elles retournent. Et surtout que vous parveniez à décider laquelle choisir qui ait le plus de chance d’être efficace pour vous.

Parées pour un petit tour d’horizon façon Grand 8 de la santé ? Accrochez-vous, ça va être renversant !!

Un objectif commun : muscler le périnée et réduire l’incontinence

Le biofeedback, comme l’électrostimulation, sont 2 technologies curatives utilisées – souvent sous forme de sondes – chez les professionnels de santé (sages-femmes ou kinésithérapeutes). La bonne nouvelle, c’est que même s’il est recommandé de consulter un praticien pour savoir quelle est la technologie qui conviendra le mieux, les femmes peuvent maintenant rééduquer leur périnée en toute autonomie, chez elles !  

Pour schématiser à l’aide d’une métaphore simple, le périnée est un muscle interne que je vais ici comparer à vos abdominaux.

Dans le cas du biofeedback, il s’agit d’exercer ce muscle interne de la même façon que vous exercez vos abdos. Un smartphone ou moniteur TV vous donne alors en temps réel un feedback (retour) sur les contractions « biologiques »  volontaires de votre muscle du périnée. De cette façon le biofeedback vous aide à apprendre à réduire des symptômes qui ne fonctionnent plus très bien en les autorégulant vous-même. C’est un système « autodidactique » en somme.

Vous l’aurez compris, le biofeedback est une solution sportive et naturelle, puisque vous musclez vous-même votre périnée. Les sondes de biofeedback agissent comme des capteurs de vos contractions pour vous donner la mesure de vos progrès, mais c’est vous qui travaillez et apprenez à contrôler vos muscles.

En résumé, le biofeedback est un outil puissant qui améliore et fortifie votre connexion corps-cerveau lorsque vous apprenez à l’utiliser.

Ça va jusqu’à maintenant ? Vous me suivez toujours ?

Et alors, quelle différence avec l’électrostimulation ?

Dans le cas de l’électrostimulation, la technologie s’apparente à une ceinture abdominale que vous vous mettriez devant la télévision, et qui vous envoie des petits courants électriques pour stimuler vos muscles du périnée, sans que vous n’ayez aucun effort à fournir. Ici, c’est la sonde d’électrostimulation ou autre dispositif médical qui travaille, alors que vous-même êtes passive.

Partant de cette définition, brossons-en ensemble les points communs, les avantages et désavantages :

Le biofeedback et l’électrostimulation : 2 techniques complémentaires

L’électrostimulation périnéale peut être une entrée en matière vers le biofeedback. Si votre périnée est très relâché et que vous ne le sentez pas ou ne savez pas comment le contracter ça peut être une solution.

En variant l’intensité du courant électrique, il va être possible de faire travailler le plancher pelvien de différentes façons. Selon le programme choisi, vous pourrez travailler l’incontinence d’effort, l’incontinence par urgenturie, le relâchement du périnée (s’il est trop tonique), ou bien sa tonification seront ciblés.

Une fois que vous ressentez suffisamment votre périnée pour le contracter vous-même, la technique du biofeedback est souvent recommandée par les praticiens pour prendre le relais.

Si vous cherchez à tonifier votre périnée et que vous savez déjà contracter votre périnée, alors le biofeedback est tout recommandé. Rien de tel que d’apprendre à  faire des exercices soi-même en apprenant à contrôler votre propre corps, tel que vous le feriez pour des abdominaux.

Les avantages et désavantages des 2 solutions – électrostimulation et biofeedback

Les 2 techniques prennent du temps :

La durée d’une séance d’électrostimulation chez soi dépend du programme choisi. Elle varie de 20 à 60 minutes en moyenne. Il est conseillé de ne pas faire plus de 2 séances par jour, sinon la fatigue de votre périnée pourrait engendrer des fuites urinaires.

Les séances de biofeedback chez soi quant à elles varient de 5 à 15 minutes.

Les 2 s’envisagent dans la durée :

Pour le biofeedback comme l’électrostimulation, considérez un minimum de 6 à 12 sessions pour observer les 1ers résultats. Pour des situations particulièrement complexes, le nombre de sessions peut être bien plus important. L’un des problèmes constatés pour la rééducation périnéale, c’est l’assiduité à suivre une rééducation périnéale souvent jugée rébarbative.  

Grâce à des innovations en biofeedback, il est possible de rester motivé. Vous pouvez visualiser vos progrès, vos contractions, et être « coachée » grâce à des programmes personnalisés directement sur votre smartphone.

Et à travers la visualisation de vos contractions, ces appareils de biofeedback connectés vous aident à devenir consciente de la connexion puissante entre votre corps et votre cerveau.

Bien que le biofeedback et l’électrostimulation soient utilisés par les professionnels de santé en cabinet, il est possible que l’une ou l’autre technologie ne vous convienne pas.

Le biofeedback comme l’électrostimulation pourraient ne pas être adaptés à votre situation.

Vous ne sentez pas votre périnée par exemple et ne savez pas le contracter ? Votre périnée est peut-être trop tonique et non relâché ? Vous souffrez peut-être d’un trouble psychique ou d’une dépression sévère ? Le plus sûr est encore une fois de s’adresser à un professionnel de santé pour trouver la solution la plus adaptée.

En fonction de votre situation et de votre morphologie, l’une ou l’autre technique sera la plus adaptée, et souvent l’une et l’autre utilisées conjointement auront le plus de chance d’être efficaces pour réduire voire faire disparaître complètement votre incontinence ou autres symptômes problématiques.  Malheureusement aucune étude ne prouve à ce jour qu’il existe un « remède miracle » adapté à toutes les situations.

A utiliser en complémentarité ou bien seules, le biofeedback comme l’électrostimulation ne se surpassent pas l’une l’autre, mais doivent être choisie en fonction de votre situation et votre morphologie personnelle.

Prenez bien soin de vous…et de votre périnée !

1 likes

Votre e-mail ne sera pas publié.