Fuites urinaires / Grossesse / Les témoignages

“A la fin, la kiné était même impressionnée !”

11. mai 2020

Maman de 3 enfants, Muriel a fait ses séances de rééducation du périnée avec un kinésithérapeute après chacun de ses trois accouchements. Même si ces séances lui ont permis de garder un périnée en bonne santé, elle remarque l’apparition de fuites urinaires quelques années plus tard. Car oui, une rééducation périnéale dure toute la vie et concerne toutes les femmes de tout âge ! C’est là qu’elle découvre la sonde Emy et qu’elle a voulu la tester et nous en faire un retour d’expérience.

Bonjour Muriel, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer pour quelles raisons vous avez commencé à utiliser Emy ?

Je m’appelle Muriel, j’ai 42 ans et j’ai 3 enfants. Après chaque accouchement, j’ai systématiquement effectué une rééducation périnéale avec un kinésithérapeute et une sonde. 

Mon dernier accouchement date d’il y a 5 ans. J’ai suivi ma rééducation correctement et tout se passait bien. Mais il y a un ou deux ans, j’ai remarqué que je me levais très fréquemment la nuit pour aller aux toilettes, au moins trois fois par nuit et j’avais du mal à me retenir quand je toussais ou quand j’éternuais
C’est alors que je me suis dis qu’il y avait un problème. Comme j’avais vu ma gynécologue peu de temps avant, je savais que je n’avais pas de prolapsus.
Je me suis retrouvée toute seule chez moi en me demandant comment j’allais faire pour remédier à ces problèmes. Je n’avais plus que deux solutions : refaire de la rééducation chez un kinésithérapeute et/ou trouver un autre moyen d’y remédier.
J’ai donc cherché sur internet les différentes solutions qui s’offraient à moi et j’ai trouvé plusieurs dispositifs, dont des sondes d’électrostimulation.

Je suis finalement tombée sur Emy par hasard. Je ne savais pas du tout que ce type de dispositif existait et je me suis dis que j’allais faire les deux : reprendre la rééducation avec un kinésithérapeute et utiliser la sonde Emy en complément.

Comment se passe votre rééducation périnéale avec Emy ?

Tout d’abord, j’ai été très agréablement surprise par l’esthétique de la sonde. 

Elle a une belle forme, une jolie couleur, elle est girly ! Rien à voir avec la sonde du kinésithérapeute ! 

C’est agréable, discret et on peut la recharger facilement le soir. 

Ça m’a beaucoup aidé en complément des séances de rééducation avec mon professionnel de santé. A la fin, la kiné était même impressionnée ! 

J’ai juste regretté que ma kinésithérapeute ne s’est pas davantage investie dans ma prise en charge. Cela lui a paru fastidieux et j’ai trouvé cela dommage. Pourtant, je savais que je devais consulter un professionnel de santé pour évaluer ma condition périnéale. J’avais besoin de son expertise et de ses compétences. 

Concernant ma rééducation avec Emy, je trouve que c’est vraiment génial de pouvoir faire sa rééducation à la maison, de manière ludique. Les 15 minutes par jour passent vite et c’est beaucoup plus facile que les exercices que la kinésithérapeute me prescrivait. 

Je trouve que c’est bien d’avoir un temps dédié pour s’occuper de nous. C’est un temps que l’on prend pour notre santé. Pendant tant de minutes, je savais que j’allais me consacrer à moi. Et je pouvais voir mes progrès en temps réel. C’est génial le biofeedback ! Non seulement on peut voir si on contracte bien, mais on peut également consulter le suivi de nos progrès, ce qui est très stimulant. 

Après les séances de rééducation avec mon professionnel de santé, j’ai continué ma rééducation avec la sonde Emy. Et je compte continuer toute ma vie parce qu’il n’est pas question que mon périnée se relâche et que les problèmes resurgissent !

Avez-vous constaté les effets de la sonde sur votre périnée ?

Oui absolument, très rapidement ! Ce n’est pas uniquement avec les séances chez la kinésithérapeute que j’allais constater de réelles améliorations. Donc je faisais quelques exercices qu’elle me donnait et je compensais avec la sonde. C’était plus facile pour moi.

Très rapidement j’ai vu des effets. En trois semaines, je ne me levais plus la nuit. Depuis que j’ai la sonde Emy, je ne me suis levée qu’une seule fois pour aller aux toilettes pendant la nuit. A force de travailler cette zone régulièrement et de solliciter mon périnée, les fuites urinaires ont totalement disparus et j’ai une meilleure conscience de mon périnée.

Quels sont les changements que vous avez notés ?

Je trouve qu’on a plus de sensations pendant les rapports intimes après la rééducation. Avec un périnée plus tonique, c’est plus agréable et pour le partenaire aussi !

Trouvez-vous qu’on parle assez de la problématique des fuites urinaires ?

Pas du tout ! D’ailleurs lorsque j’ai commencé à en parler au bureau, je me suis aperçue que j’avais deux collègues qui avaient les mêmes problèmes et qui n’en parlaient pas. Finalement c’est une problématique commune quand on arrive à la quarantaine. Beaucoup de femmes sont concernées. 

Et je me suis dis : “Personne ne m’avais prévenue”. Personnellement pour moi ce n’est pas un sujet tabou, mais j’aurais bien aimé qu’on m’en parle ! 

Et ça arrive beaucoup plus fréquemment qu’on ne le pense. Après mes accouchements, pour moi c’était une affaire qui était réglée. J’avais fait ma rééducation du périnée, puis ma rééducation abdominale. Je n’avais pas conscience que mon périnée allait se relâcher. 

Et quand les problèmes surgissent, on se pose des questions. Je me suis demandé si j’étais seule, mais non ! On n’en parle juste pas. Comme pour l’allaitement, on est pas informé ! 

Pour mon deuxième enfant, j’ai accouché différemment et avec une équipe différente. Mais quand bien même, personne ne m’a dit que le périnée se muscle tout au long de la vie

Maintenant j’ai pris conscience de cela, la sonde fait partie de ma vie, comme ma brosse à dent. C’est un dispositif pour m’aider à prendre soin de ma santé et comme je la trouve jolie, je la considère comme un accessoire de beauté. Ce n’est pas quelque chose qu’on a honte d’utiliser.

Les femmes que l’on rencontre nous disent souvent qu’Emy est trop cher, qu’en pensez-vous ?

J’ai trouvé également que c’était cher mais le désagrément est tellement important que pour ma santé j’étais prête à faire cet investissement. De plus, le dispositif est sérieux et efficace. Cela me permet d’être sûre de continuer la rééducation à la maison après les séances chez la kinésithérapeute.

Merci beaucoup pour vos réponses ! Une dernière question : Emy en 3 mots ?

Simplicité, efficacité et rapidité.

Newsletter

Recevez les dernières actualités et les promotions de Fizimed.

3 likes

Votre e-mail ne sera pas publié.

Notre application mobile

Click me télécharger sur app store