courir et faire du sport en présevant son périnée

Comment concilier sport et fuites urinaires ?

Il paraît que la pratique du sport favorise les fuites urinaires… et bien c’est VRAI. Plus de la moitié des sportives en souffre et une sportive sur 10 développerait même une descente d’organes.

On vous explique pourquoi certaines femmes ont des problèmes de fuites urinaires, quels sports privilégiés et quelles sont les solutions qui existent pour pratiquer du sport sans soucis.

Au secours, j’ai des fuites urinaires quand je fais du sport

L’activité sportive entraîne une pression sur le périnée. Les fuites urinaires peuvent survenir si celui-ci ne se contracte pas suffisamment fort et/ou suffisamment vite.

femme avec les mains contre son périnée car elle a de l'incontinence

Quel sport choisir en cas de fuites à l’effort ?

Après l’accouchement ou en cas de fuites urinaires durant la pratique d’un sport intense, privilégiez les sports « portés ». Le vélo, la natation ou encore le Pilates comportent peu de sauts.

Ils exercent, par conséquent, peu de pression sur les muscles pelviens. Quand vous contrôlerez mieux votre périnée, les sports collectifs comme le tennis, course à pied, zumba etc. peuvent être envisagés.

le vélo un sport qui prend soin du périnée

Quelles solutions pour faire son sport au sec ?

De nombreuses solutions existent. Vous pouvez discuter des alternatives directement avec un professionnel de santé. Plusieurs facteurs seront à prendre en compte pour vous proposer une solution adéquate :

  • le type de sport
  • le niveau de pratique
  • l’importance de la gêne ressentie pendant la l’activité physique
kiné qui conseille de continuer à renforcer son périnée à domicile

Adapter sa pratique sportive

Dans un premier temps, il est possible d’adapter votre pratique sportive et de limiter les impacts forts au sol. La pratique des sports comme le trampoline sont plus à risque de développer une incontinence urinaire.

femme qui fait du sport sans fuites urinaires

Ce n’est pas tant le sport mais les impacts répétés au sol à grande vitesse comme le saut qui sont en lien avec les fuites urinaires.

Ainsi, si vous êtes sujette aux fuites, il est possible de varier votre sport pour réduire les impacts. Vous pouvez aussi modifier votre schéma de mouvement pour réduire l’impact lors de votre pratique.

Renforcer son périnée grâce à la rééducation

Votre professionnel de santé pourra également vous prescrire des exercices adaptés pour votre périnée qui pourront être pratiqués à domicile.

En fonction de votre bilan, des dispositifs peuvent être envisagés pour limiter les fuites urinaires durant le sport ou vous encourager à la réalisation des exercices.

rééducation du périnée sonde biofeedback Emy cliniquement prouvée

De manière générale, la rééducation périnéale permet de prendre conscience de son périnée et de le tonifier.  Elle peut se faire dans un cabinet de rééducation ou à domicile. 

Tonifier son périnée à domicile avec la solution Emy

Vous cherchez une solution pratique pour muscler votre périnée et rester au sec ? La sonde connectée Emy vous permet d’entraîner votre périnée où vous voulez, quand vous voulez !

Témoignage de la coach sportive Lucile Woodward

Emy est connectée à une application ludique qui vous permet de visualiser vos contractions périnéales en temps réel sur votre smartphone.

La sonde a été développée sur la base des exercices de Kegel. Elle permet de faire travailler l’ensemble des muscles du périnée de façon active grâce au biofeedback.

Différents programmes sont disponibles et les exercices s’adaptent au niveau de chaque femme. Une solution efficace pour muscler son périnée et faire du sport en toute sérénité, sans soucis de fuite urinaire !

Des programmes de sport adaptés pour le périnée

En plus des exercices pour renforcer son périnée, l’app Emy propose des séances de sport et de yoga adaptés pour le périnée.

coach qui fait des étirement en prenant soin du périnée

Ces séances permettent un travail ciblé pour :

  • Renforcer sa posture
  • Tonifier son corps
  • Améliorer ou maintenir sa condition physique
  • Prendre soin de son corps et de son intimité…

L’app propose plus de 14 programmes qui ont été réalisés par des coachs spécialisés et les séances sont adaptées à tous les niveaux.

Ainsi, ces programmes vous permettront de retrouver une maîtrise complète de votre corps tout en prenant soin de votre périnée !

Télécharger l’app gratuite Emy

Porter un pessaire pendant sa pratique sportive

Une solution temporaire à utiliser pendant le sport peut être le pessaire. C’est un dispositif intravaginal en forme de disque ou d’anneau qui maintient les organes pelviens à leur place.

Facile d’insertion, cette solution est simple à mettre en œuvre et permet d’éviter transitoirement les fuites involontaires d’urine pendant la pratique sportive.

Le port d’un pessaire ne permet pas de régler la source du problème des fuites urinaires lorsqu’on fait du sport. Il soulage simplement les symptômes.

Protéger son périnée lors de la pratique sportive

La pratique de la gymnastique, du crossfit, du running, de l’équitation ou encore des sports tels que le trampoline ou la corde à sauter sont déconseillés si les muscles du plancher pelvien sont affaiblis.

femme qui font du sport et qui ont des fuites urinaires

Ces sports aggravent le risque d’incontinence urinaire. Si vous les pratiquez régulièrement, pensez à renforcer les muscles du périnée pour ne pas subir de désagréments.

Les sports à risque pour le périnée

Parmi les sports qualifiés “à risque”, on retrouve les sports à forts impacts ou à sauts. On peut citer par exemple :

  • la course à pied
  • le running
  • la corde à sauter
  • le basketball, le football
  • le handball
  • le tennis
  • l’équitation…

Les sports à privilégier pour protéger son périnée

D’autres sports dit “portés” sont à privilégier car ils comportent peu de sauts et sont moins intenses. Ils exercent moins de pression sur le périnée et limitent les risques de fuite urinaire. Dans les sports à moindre risque on retrouve :

  • la natation,
  • le vélo,
  • le Pilates,
  • la marche à pied…
femme qui prend soin de son périnée avec le pilates

Prendre soin de son périnée lorsqu’on fait du sport

Si vous présentez des fuites d’urine pendant le sport, vous pensez peut-être que réduire le volume d’eau que vous buvez avant et durant celui-ci limiterait les fuites.

Eau qui tombe en représentant la vessie

Or votre corps a besoin d’être suffisamment hydraté lors de votre pratique sportive. Ainsi, gardez une bonne hydratation durant vos activités.

De même, vous allez peut-être uriner de manière préventive avant votre activité. On pense qu’une vessie vide ne peut pas provoquer de fuite. Bien que cela soit encore conseillé par certains professionnels de santé, la sensation d’envie d’uriner est nécessaire afin de respecter la physiologie de la miction.

Ainsi, uriner par précaution sera à utiliser avec parcimonie. Le meilleur réflexe est d’en parler à un professionnel de santé. En effet seulement 4,5% des sportives sujettes aux fuites urinaires en parlent !

femme sur les toilettes car elle a de l'incontinence

En fonction de votre bilan périnéal, des exercices de renforcement de votre plancher pelvien et/ou de gestion des pressions abdominales pourront vous être conseillés. Un travail spécifique en tenant compte de votre activité sportive pourra également compléter la prise en charge.

Impact du sport sur le périnée

Il est important de rappeler que le périnée est sollicité au quotidien dans ses fonctions de continence et de support des organes pelviens. Imaginez le comme une structure en 3 dimensions qui s’adapte à nos mouvements et à notre respiration.

En fonction du sport pratiqué, le périnée est plus ou moins sollicité. Dans les sports dits « portés » comme le vélo, la natation, le roller, l’impact sur le périnée est relativement faible. Les sports à impacts comme la course à pied ou le trampoline sollicitent davantage le périnée. Des problèmes peuvent survenir à long terme.

Lien entre fuites urinaires et périnée

Pour éviter les pertes d’urines involontaires, il faut que la pression de fermeture du sphincter soit plus importante que la pression qu’exerce l’urine pour sortir.

Sur des grosses contractions abdominales, le ventre appuie sur la vessie et le sphincter ne peut pas retenir l’urine. Lors de la course à pied, les fuites urinaires ne surviennent pas immédiatement. En effet, le périnée se dégrade progressivement avec la pratique de ce type de sport. Les muscles sphincters s’épuisent et deviennent moins efficaces.

Il est intéressant de noter que les fuites urinaires touchent 52% des athlètes féminines. Une étude datant de 2002 indique même que 11% des femmes sportives sont touchées par une descente d’organe au cours de leur vie.

type de descente d'organes

Sport et prolapsus

En effet, le périnée soutient la vessie, l’utérus ou le rectum. Avec la répétition de chocs, ces muscles et ligaments suspenseurs peuvent se distendre, mal tenir en place ces organes et les laisser descendre dans le vagin. C’est ce qu’on appelle une descente d’organes ou encore un prolapsus. Les sports à impacts favorisent donc le risque de développer une descente d’organes.

Le meilleur moyen pour éviter ces problèmes reste la prévention ! Faites régulièrement des exercices pour conserver un périnée musclé et limiter les risques d’apparition de fuites urinaires ou prolapsus pendant le sport.

Retour en haut
Temps de lecture
7 minutes
Les articles sur le même thème
Pour une meilleure expérience, veuillez tourner votre écran SVP