utérus rééducation du périnée contre les fuites urinaires

Quelle méthode de rééducation périnéale est faite pour moi ?

Quand on parle de rééducation périnéale, il peut être parfois dur de s’y retrouver entre les différentes méthodes et dispositifs qui existent. Une chose est sûre, nous sommes toutes différentes et il y a forcément une solution de rééducation du périnée adaptée à nos besoins. Zoom sur 3 méthodes couramment pratiquées chez les professionnels de santé : la rééducation périnéale manuelle, par électrostimulation et par biofeedback.

Les différentes méthodes de rééducation périnéale

Rééducation périnéale : la méthode manuelle

Via un toucher vaginal, le praticien évalue la qualité de la contraction musculaire périnéale et les éventuels points douloureux ou cicatriciels consécutifs à un accouchement. Être en contact direct avec le corps est encore le plus efficace pour savoir où on en est.

rééducation périnéale par visualisation

Le praticien peut ensuite, selon les besoins de la patiente, stimuler les muscles en procédant à divers mouvements avec ses doigts (étirement, résistances, contre-appuis..).

Par ailleurs, la méthode manuelle peut être associée à des exercices de visualisation. Ainsi, vous pouvez acquérir une perception fine de votre plancher pelvien.

gynécologue et patiente rééducation du périnée pour éviter les fuites urinaires

Avantages de la rééducation manuelle

C’est une bonne méthode pour démarrer votre rééducation périnéale. Le praticien est en quelque sorte le garant de la bonne réalisation des contractions .

Par conséquent, une fois que la patiente a pris conscience de son périnée et de ses contractions, elle peut s’entraîner de façon autonome.

femme qui prend conscience de son plancher pelvien

Inconvénients de la rééducation périnéale manuelle

L’idée du toucher vaginal par un ou une professionnelle de santé ne fait pas rêver toutes les femmes. Ceci étant, les professionnels font preuve de beaucoup de tact et de douceur pour rendre cette expérience la moins désagréable possible.

La rééducation du périnée par électrostimulation

Cette méthode a pour but de stimuler les nerfs des muscles du périnée. Elle utilise de légers courants électriques pour solliciter le plancher pelvien. Ces courants sont diffusés par sonde vaginale.

dispositif d'électrostimulation périnéale

Ainsi, cela entraîne des contractions mécaniques réflexes de vos muscles. L’électrostimulation périnéale peut être pratiquée chez soi ou chez un professionnel de santé.

Avantages de l’électrostimulation

Particulièrement adaptée dans les cas des périnées très fatigués ou très relâchés, cette méthode permet de localiser les muscles du périnée.

électrostimulation périnéale pas efficace pour la rééducation du périnée sur du long terme

Parfois, lorsque la femme n’arrive pas à prendre conscience de son périnée et à le contracter correctement, l’électrostimulation peut être le premier pas vers une approche avec du biofeedback ou en complément, notamment en cas de plancher pelvien très faible.

Inconvénients de la rééducation par éléctrostimulation

L’envoi de courants électriques au niveau du vagin peut être désagréable pour certaines femmes, voire douloureux. Selon la sensibilité de la patiente, l’intensité du courant doit être adaptée.

Femme qui a mal au ventre

Avec cette méthode, la femme ne contracte pas volontairement son périnée et est passive dans sa rééducation.  Il est donc important de compléter cette approche par des contractions volontaires.

La rééducation par biofeedback

Les appareils de rétrocontrôle instantané, appelés appareils de biofeedback, mesurent avec précision la force des muscles du périnée grâce à des sondes vaginales munies d’électrodes de surface ou de capteurs de pression.

Une information visuelle ou sonore indique à la patiente quand contracter et quand relâcher son périnée. La femme reçoit l’information de sa contraction en temps réel sur un écran. Elle peut alors adapter son activité par rapport aux objectifs qu’elle doit atteindre dans ses exercices.

sonde connectée de biofeedback pour périnée emy

Avantages du biofeedback musculaire

L’un des principaux avantages du biofeedback est que la femme est active dans sa rééducation périnéale. C’est elle qui contracte volontairement les muscles de son périnée. La rééducation par biofeedback permet à la patiente de réellement prendre conscience de ses contractions et maîtriser son périnée.

Cette méthode permet un réel apprentissage de la contraction périnéale. Vous devenez alors capable de mettre en place des automatismes (contractions réflexes) dans votre quotidien pour protéger votre périnée (lors d’une toux, d’un éternuement, du port d’une charge lourde…).

rééducation du périnée avec la sonde emy vous visualisez vos efforts

Autre avantage, le biofeedback est l’une des méthodes de rééducation les plus efficaces d’après la littérature scientifique. C’est une technique plus complète que l’électrostimulation seule. Le biofeedback sert aussi bien à travailler le renforcement du périnée que son relâchement.

Inconvénients de la rééducation par biofeedback

Un risque existe d’engager le mauvais groupe de muscles (abdominaux, psoas ou adducteurs) lors de vos contractions. Assurez-vous de savoir contracter correctement vos muscles pelviens avant de vous engager sur cette méthode.

Marine gynécologue périnée

La rééducation périnéale par biofeedback

Il existe une vraie place des techniques instrumentales dans l’apprentissage de la contraction volontaire des muscles du périnée. Le principe est de mesurer la force de contraction des muscles du périnée à l’aide d’une sonde endovaginale.

Elle est utilisée de manière supervisée avec un professionnel de santé (sage-femme ou kinésithérapeute). Depuis quelque temps, il existe des petites sondes de biofeedback utilisables à domicile, dont la sonde Emy, en complément de rééducation avec un professionnel de santé. Il s’agit d’un moyen ludique de poursuivre sa rééducation à la maison et à l’heure qu’on veut !

coach sportive lucile woodward utilise la sonde emy pour muscler son périnée chez elle
Lucile Woodward utilise la sonde Emy pour muscler son périnée

Rééducation périnéale : quelle méthode choisir ?

C’est votre professionnel de santé qui vous aiguillera dans le choix de la méthode de rééducation périnéale la plus adaptée pour vous et à votre condition. Plusieurs facteurs seront pris en compte comme l’état global musculaire de votre périnée ou encore si la contraction périnéale est déjà assimilée et maîtrisée.

femme qui veut rééduquer son périnée pour soigner sesfuites urinaires

N’hésitez pas à discuter directement avec votre professionnel de santé des différentes possibilités et méthodes qu’il pratique dans son cabinet. Généralement, les trois méthodes de rééducation, que ce soit manuelle, électrostimulation ou biofeedback, seront connues et utilisées par le professionnel en charge de votre rééducation.

Si l’une des méthodes proposées ne devait pas vous convenir, n’ayez pas peur d’en parler pour que vous puissiez trouver ensemble une méthode plus adaptée pour votre rééducation périnéale.

rééducation du périnée manuelle chez une professionnel de la santé

Rééducation périnéale : kiné ou sage femme ?

Qui aller voir pour sa rééducation du périnée ?

Deux types de professionnels de santé peuvent effectuer des séances de rééducation périnéale en cabinet : les sages-femmes et les kinésithérapeutes spécialisés en rééducation du périnée. Dans tous les cas, que ce soit les kinés ou les sages-femmes, les deux peuvent opter pour une seule méthode de rééducation ou alors cumuler plusieurs techniques.

professionnel de santé qui parle de périnée avec ses patientes

Que ce soit en séance avec un kiné ou une sage-femme, la rééducation périnéale débutera toujours par la méthode manuelle et par l’évaluation de la tonicité du périnée pour effectuer un bilan périnéal avant de début la rééducation.

Le bilan périnéal avec un professionnel de santé

Cette étape manuelle est nécessaire pour connaître l’état musculaire de votre périnée. Le kiné ou la sage-femme vous fera effectuer plusieurs types de mouvements et de contractions pour répondre à plusieurs questions.

kiné qui conseille de continuer à renforcer son périnée à domicile
  • Savez-vous contracter votre périnée ?
  • A t-il subit un traumatisme suite à un accouchement ?
  • Avec quelle intensité arrivez-vous à contracter votre périnée ?
  • Pouvez-vous maintenir une contraction sur la durée et enchaîner des contractions rapidement ?

Toutes ces indications permettront au kiné ou à la sage-femme d’adapter la méthode de rééducation proposée.

Rééducation du périnée chez une sage-femme

De manière général, les sages-femmes préfèrent souvent opter pour une approche manuelle et continuent les séances de rééducation avec cette méthode plus intimiste. Après plusieurs séances, certaines sages-femmes complètent également la rééducation avec l’usage de sondes lorsque cela est nécessaire.

Emy la sonde conectée de biofeedback pour la rééducation du périnée à domicile

Rééducation du périnée chez un kiné

Chez un kinésithérapeute, une approche avec des sondes est plutôt privilégiée. Si le bilan périnéal révèle que la contraction est bien maîtrisée, la patiente pourra travailler son périnée activement grâce au biofeedback.

Si la tonicité périnéale est très faible ou que l’apprentissage de la contraction n’est pas acquis, la rééducation démarrera avec de l’électrostimulation pour quelques séances pour se poursuivre avec du biofeedback lorsque la contraction périnéale est assimilée.

Dans tous les cas, kiné ou sage-femme, un examen manuel sera à nouveau effectué pour constater des progrès musculaires au cours des séances de rééducation périnéale. Ils vous recommanderont également tous les deux de continuer à faire régulièrement des exercices chez vous lorsque vos séances de rééducation seront terminées.

maman allongée sur son canapée avec son smartphone

La rééducation périnéale à domicile

Pour conserver le travail effectué lors des séances de rééducation périnéale avec son professionnel de santé et maintenir les bénéfices dans le temps, il faut pratiquer régulièrement des exercices simples à domicile. Cela peut être de simples exercices de contractions régulières à faire plusieurs fois par semaine que votre professionnel de santé vous apprendra.

adapter son mode de vie et sa consommation de boisson

Ils permettent d’augmenter ou adapter le tonus du périnée et servent à diminuer les pressions appliquées sur celui-ci. Basés sur la respiration du diaphragme et la cage thoracique, ces exercices de contraction périnéale peuvent être pratiqués régulièrement sans trop de contrainte.

Ils sont simples et peuvent se faire à domicile à tout moment (en regardant un film, en se brossant les dents, dans le lit…). En les faisant régulièrement, vous vous assurez d’avoir un périnée tonique et vous limitez les risques de fuites urinaires. Il s’agit de continuer à s’entraîner chez soi pour maintenir les acquis et éviter que le périnée se relâche s’il n’est plus sollicité.

illustration drôle d'une rééducation du périnée à domicile avec enfant

Attention tout de même, ces exercices se font de manière autonome. Ainsi, il faut se souvenir des exercices et la motivation peut se perdre facilement au cours du temps. Lorsqu’on interroge les patientes pour savoir pourquoi elles ne font plus d’exercices à domicile, elles répondent que c’est ennuyant, qu’elles oublient ou qu’elles n’ont pas la motivation pour le faire.

Des applications mobiles existent et permettent de programmer des rappels pour ne pas oublier de s’entraîner régulièrement. Par exemple, l’application Emy est 100% gratuite et propose des jeux ludiques et accessibles facilement depuis son smartphone. Vous musclez votre périnée à votre rythme et où vous voulez !

Télécharger l'application Emy

En tonifiant votre périnée et surtout en le gardant musclé sur la durée, vous reprendrez le contrôle de votre corps !

Retour en haut
Temps de lecture
8 minutes
Les articles sur le même thème
Pour une meilleure expérience, veuillez tourner votre écran SVP