Menu

La rééducation périnéale

L'importance de rééduquer son périnée

La rééducation périnéale n’est pas à prendre à la légère, elle occupe notamment une part importante dans le traitement des différents types d’incontinence (d’effort, par impériosité et mixte).

Il n'y a pas d'âge pour rééduquer mon périnée

La rééducation du périnée a pour objectif d'apprendre à localiser correctement son périnée et à le contracter convenablement. Vous en avez sûrement entendu parler après votre accouchement ? Et vous vous demandez pourquoi votre professionnel de santé a tant insisté ? 

Ou bien, en bonne élève, vous savez déjà et vous avez bien compris que le périnée - c’est comme tous les muscles - ça s'entretient et que les exercices c’est important TOUT AU LONG DE LA VIE ! 

Pourquoi rééduquer mon périnée ?

Le périnée est un ensemble de muscles qui se situe dans le bassin d’avant en arrière et peut être comparé à un hamac qui entoure et soutient nos organes. Il peut être mis à rude épreuve lors de certains événements comme l’accouchement, des activités physiques mais aussi de multiples autres causes qui peuvent l’affaiblir.

La rééducation périnéale permet de développer la musculature du périnée afin de bénéficier du soutien qu'apporte ce muscle et développer toutes ses qualités : tonicité, souplesse et endurance pour ne plus avoir de problèmes lors d’un éternuement, une toux, la reprise du sport etc.

En prendre soin au quotidien
Johanna

(27 ans, Haguenau)

La prévention avant tout !

Le cas de Johanna, 27 ans, permet de prendre conscience qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Issue d’une lignée de femmes qui ont subi des opérations du périnée, Johanna se rend compte aujourd'hui qu'elle aurait du rééduquer son périnée avant sa grossesse pour éviter quelques désagréments comme les tampons qui ne tiennent plus et le manque de sensations pendant ses rapports après l’arrivée de son bébé.

Mon périnée pendant la grossesse

Mais la rééducation périnéale c'est pour qui ?

La rééducation du périnée s’adresse à la fois aux personnes souffrant de fuites urinaires et aux personnes souhaitant prévenir leur apparition. Elle est proposée comme solution selon le type d'incontinence et les causes de l'incontinence de chaque patiente.

En France, la rééducation périnéale est souvent proposée aux femmes après un accouchement pour prévenir ou corriger les problèmes de fuites urinaires.

Elle est également prescrite dans les cas suivants pour traiter :

Qu'elles soient urinaires, anales ou fécales, il s’agit souvent d’un mauvais contrôle du périnée associé à une faiblesse musculaire. Des exercices de renforcement musculaire périnéal permettent d’améliorer rapidement la situation.

Liées ou non à la grossesse et l’accouchement), la rééducation périnéale permet d’en déterminer les causes et d’y apporter une solution (exercices de détente pour upérinée hypertonique, physiothérapie pour une douleur d’origine nerveuse...).

Appelées dyspareunies, selon la ou les causes de la pathologie (physiques et/ou psychiques), la rééducation du périnée associée à des techniques de respiration et relaxation, peut être une solution envisagée et suggérée pour apprendre à relâcher son périnée lors de la pénétration et réduire les symptômes douloureux pendant les rapports sexuels.

L’incontinence urinaire peut très souvent être évitée en effectuant des exercices du périnée avant l’accouchement. La patiente sera sensibilisée à son périnée et le contrôle sera déjà travaillé.

Martine

(50 ans, Strasbourg)

Pas d'enfant = pas de problèmes de périnée ?

Faux ! Si cela fait partie des idées reçues, le cas de Martine, 50 ans et sans enfant, prouve le contraire. Martine n’est jamais tombée enceinte et pourtant elle a compris qu’elle devait rééduquer son périnée afin de pouvoir continuer à faire son jogging hebdo sans se retrouver la culotte mouillée. Pas top comme image mais, c’est le risque, si on ne fait rien pour muscler son périnée !

Je reste au sec avec Emy